Sue Vo-Ho utilise le médium photographique afin de montrer un esthétisme personnel des éléments qu’elle observe. Issue de l’époque argentique, ses images sont toujours imprégnées d’une certaine façon de ces techniques. Elle aime mélanger l’univers numérique et l’univers argentique. La retouche fait partie intégrante de son processus créatif, tout autant que la prise de vue. Elle s’inspire du vide des lieux naturels tout autant que celui des villes. Cette dualité se retrouve dans les thèmes qu’elle privilégie ; le désert, les édifices, l’océan, les terrains urbains, les végétaux, les murs de villes. Elle exprime une vision personnelle d’une certaine réalité intérieure et ses images sont, par conséquent, souvent teintées d’une légère mélancolie.

Native du Saguenay, Sue Vo-Ho étudia tout d’abord le violoncelle et le piano au Conservatoire de musique de Chicoutimi. C’est l’attrait pour la photographie qui l’amène à quitter cette région pour étudier en photographie au CEGEP du Vieux- Montréal.Ses photographies ont été vu dans de nombreuses publications telles que Billboard Magazine, Voir, PhotoLife,Clin d’Oeil, La Presse, Le Devoir, Concrete Wave, Rage Magazine. Elle est aussi membre du RAAV depuis 2013 Elle est cofondatrice et membre active du collectif d’artistes photographes Visio, avec qui elle a exposé ses oeuvres dans plusieurs galeries de la région montréalaise ainsi qu’au Musée de la Photographie. Elle enseigne depuis 2010 la photographie au CFP Lachine.