Coauteur de l’essai photographique Transcanadienne sortie 109, publié aux Éditions Ovo en 1978, un livre marquant de cette époque. Il a, depuis les années 1980, tourné sa pratique vers une intériorisation sensible de la nature et du paysage. Son travail a été présenté à plusieurs occasions en galeries ou lors d’événements, notamment le Mois de la Photo à Montréal 2011. En 2014, sa série Le chantier a été présentée au centre Street Level Photoworks de Glasgow et en 2016 il exposait Empreintes  à la Fondation Alfred Ehrhardt à Berlin. Un livre portant sur une de ses séries, Comme un murmure, fut lancé à cette occasion. On trouve ses photographies dans des collections du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée des beaux-arts de Montréal et du Musée du Québec.

Normand Rajotte réside à Montréal et travaille en Estrie.